dimanche 22 mai 2016

Je suis juive mais je me soigne


Vous les avez découvertes sur Jewpop? Retrouvez les meilleures chroniques de SefWoman avec en bonus plusieurs inédits.
Sa mère (qui n’a qu’une obsession : la caser), ses frères (dont le sens de la famille confine à la séquestration), le stagiaire de troisième, Patrick Bruel, les rencards qu’on préférerait oublier, le top des beaux partis qu’on a ratés, les phrases à ne pas prononcer lors d’un mariage juif, sans oublier deux, trois trucs pour gérer sa belle-mère et son rabbin : avec son regard drôle, décalé et sans concession, SefWoman répond à tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le judaïsme sans jamais oser le demander.
Derrière ce pseudo de superhéroïne sans pouvoirs se cache Virginie Bellaïche. Journaliste et blogueuse, elle intervient notamment sur i24news une fois par mois, ainsi que le célèbre site Jewpop.

J’ai pu découvrir ce petit livre grâce à une Masse Critique de Babelio et les Editions Jungle! que je remercie !
Ce fut une très bonne découverte… J’étais déjà conquise par le titre c’est d’ailleurs la première raison qui m’a poussé à postuler pour obtenir ce livre.
Cependant j’avais une petite crainte car lire un livre qui parle de religion me fait toujours un peu « peur » car ce n’est pas vraiment un sujet qui « m’intéresse » à la base mais sous forme d’humour, j’avais envie de tenter !
Et j’ai vraiment adoré car Virginie Bellaïche alias SefWoman a une très belle plume, ses paroles sont assez cash mais elle parle du judaïsme, de sa mère, etc avec respect et humour.
Bref une lecture rapide qui vous donnera envie de sourire et de rires pendant 159 pages !!! :-)






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire