lundi 25 avril 2016

Nos étoiles contraires


Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.



Cela fait plus d’un an que j’ai lu ce livre (oui oui il est temps que je vous publie mon avis :-P) et en y pensant, j’ai mon coeur qui se gonfle de tas d’émotions

Commençons par l’histoire et la plume de l’auteur qui sont justes parfaitesJohn Green manie les mots comme un véritable chef d’orchestre… L’histoire d’Hazel et Gus est magnifique, elle vous fait passer par un tas d’émotions, du rire à la tristesse en passant par la colère! 
Tous les personnages sont importants, ils apportent chacun quelque chose à l’histoire.

En bref, vous l’aurez compris, c’est un véritable coup de foudre que j’ai eu pour ce roman et que je vous conseille fortement si vous ne l’avez pas encore lu!!! :-)







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire