dimanche 24 avril 2016

Cette chère Sylvia


Qui est dans le coma chambre n°5 ?
Une épouse insensible ? Une sœur tyrannique ? Une mère indigne ? Une femme égoïste ? Une maîtresse manipulatrice ?
Hospitalisée après avoir chuté de son balcon, Sylvia gît sans connaissance dans son lit d’hôpital. Se relaient à son chevet : Ed, son ex-mari, qu’elle a plaqué ; Jo, sa sœur aînée, une mystique déboussolée ; Tia, sa femme de ménage indonésienne ; Cat, son amante jalouse ; Cassie, sa fille qu’elle a reniée.
Au fil des visites, les souvenirs surgissent. Les haines et les rancoeurs aussi…
Des personnages fouillés, des scènes cocasses, d’autres où l’émotion affleure… Dawn French possède le don de surprendre en dévoilant par petites touches la véritable Sylvia.

J’ai reçu ce livre grâce à une Masse Critique de Babelio que je remercie ainsi que les Editions L’Archipel.
Je reste dubitative sur cette lecture que j’ai trouvée sympathique mais je m’attendais à autre chose suite à la quatrième de couverture qui vendait de l’humour, des scènes cocasses, etc…
L’histoire est pourtant prometteuse avec un personnage principal étendu sur un lit d’hôpital et dans le coma donc qui ne peut parler. Nous découvrons Sylvia à travers son entourage : son ex-mari Ed, sa sœur Jo, sa fille Cassie, sa femme de ménage TiaCat sa meilleure amie et amante possessive et également sa gentille infirmière Winnie.
J’ai apprécié que l’auteure délivre son histoire en alternant les points de vues de chaque personnage. Des personnages très différents des uns des autres mais qui ont malgré tout un point en commun… Ils pensent chacun être LA personne qui pourra sortir Sylvia du coma !
Sylvia est un personnage désagréable et au début, vous vous dites qu’elle « mérite » d’être étendue sur ce lit d’hôpital. Mais au fil de la lecture, lorsque chaque personnage raconte son lien, sa rencontre avec elle, vous comprenez pourquoi suite à un événement elle devient méchante, cassante envers son entourage…
La plume de l’auteure est agréable à lire… Malgré qu’à certains moments, le récit souffre de quelques lenteurs !
Après avoir refermé le livre, je cherche malheureusement toujours le côté drôle du récit que j’ai trouvé plutôt morbide par moment.
Je ne vous le recommande pas spécialement ni le vous déconseille mais si il vous tente faites-vous votre propre avis sur le récit de la vie de Sylvia ! ;-)








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire