dimanche 7 février 2016

Titanic 2012


Atlantique Nord, 14 avril 2012. Cent ans jour pour jour après le naufrage du Titanic, on inaugure un complexe sous-marin construit autour de l’épave restaurée du paquebot, à 3800 mètres de fond. Budget énorme, technologies de pointe, sécurité maximale, contrôles tatillons, tout va bien se passer. Pourtant un doute subsiste: va-t-on réussir à conjurer la malédiction du Titanic?

J’ai bien aimé mais cela ne casse pas la baraque!!!
Nous faisons la connaissance de Murray Hamilton qui est un milliardaire et qui est à l’origine de la conception du complexe sous-marin construit autour de l’épave du Titanic. Ensuite, il y a également Katherine Wells qui est océanographe et qui est contre l’inauguration de ce complexe sous-marin. Elle cherche à tout prix à ce que cette inauguration n’ait pas lieu mais on va lui mettre des bâtons dans les roues…
Je ressors de cette lecture avec un avis mitigé car j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de passages prévisibles et aussi car je n’ai pas du tout aimé la fin…
Pour les personnages, j’ai trouvé qu’ils étaient biens mais sans plus. Je me suis attachée à aucun des personnages tout simplement car j’ai trouvé qu’ils n’étaient pas assez développés. Ou alors le seul qui m’a plu, qui était intéressant pour moi, était Stirling Silliphant, un rescapé du naufrage du Titanic.
En ce qui concerne l’écriture, le style est simple et assez fluide. Mais comme je l’ai marqué plus haut, pas mal de choses étaient prévisibles au fil des pages.
Et c’est surtout la fin qui m’a déçue, je m’attendais à autre chose vu la relation difficile entre Murray Hamilton et son fils…
Néanmoins, j’ai trouvé que l’auteur pousse le lecteur à la réflexion grâce à l’avant-propos et à sa conclusion concernant la mégalomanie des milliardaires, etc…!!!
Donc en conclusion, j’ai quand même bien aimé dans l’ensemble l’idée du livre mais c’est surtout la réflexion que l’auteur nous propose qui m’a plu!!!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire