mardi 26 janvier 2016

Une réussite en beauté ou la fabuleuse aventure de Clarins

Rien dans les mains, rien dans les poches, des études médicales interrompues par la guerre, un bagage incomplet…. Et pourtant, en cinquante ans, Jacques Courtin va construire l’une des plus belles réussites françaises, donner ses lettres de noblesse à la beauté, et installer la marque qu’il a créée à la première place des produits de soin en France et dans le monde, avec 6 000 employés dans 157 pays.
L’histoire de Clarins peut servir de modèle à tous ceux qui veulent entreprendre. Jacques Courtin, héros toujours discret de cette épopée, partait dans la vie avec trois qualités: savoir écouter les autres, pouvoir se mettre à leur place, vouloir faire le bien en étant désintéressé. Une devise: faire plus, faire mieux et aimer le faire. Et quelques excellentes idées: l’utilisation de l’air d’abord, puis de l’eau, puis des plantes, pour embellir les femmes.

Première lecture après 6 mois de panne et c’est un coup de coeur!!!
J’ai voulu lire ce livre car je suis une utilisatrice, une consommatrice des produits Clarins et je voulais connaitre le fondateur de cette merveilleuse marque.
J’ai vraiment beaucoup aimé voire adoré cette lecture car Jacques Courtin est quelqu’un qui a su rester humble malgré le succès. Au fil des pages, on découvre ses débuts (enfance,….), sa personnalité, ses idées, la création de la marque, d’ou vient le nom Clarins, le développement de la marque et des produits, les différentes personnes qui ont contribué à la réussite de la marque, ses relations avec ses employé(e)s et ses clientes, ….
Le style d’écriture de Jacques Courtin est fluide, simple, pas du tout ennuyant.
Bref, j’ai vraiment beaucoup aimé cette biographie et si vous êtes tenté de découvrir le fondateur de Clarins, je vous conseille ce livre!!!

Un extrait du livre:
La conclusion de Jacques Courtin (page 233):




« Ce livre va parfois à l’encontre des idées toutes faites, entre autres, sur le travail. Aujourd’hui, on cherche à le limiter au minimum.
Alors que le travail est une joie, une occupation qui valorise l’individu.
Le sportif cherche la valeur par l’exploit. Nous pouvons trouver la réussite par l’effort.
L’effort. Fait avec amour…..
Aimer ce qu’on fait…. Ou alors faire ce qu’on aime.
Et puis aimer l’autre. En toute chose.
Le plus grave défaut à mes yeux est le mépris. Le mépris de ceux à qui la vie a donné plus de chance, et qui méprisent ceux qui en ont moins.
Aimer l’autre, le respecter. Même les politiciens devraient y songer.
Quand les politiciens auront le courage de parler des qualités de leurs adversaires, ou plutôt de ceux qui n’ont pas tout à fait les mêmes idées qu’eux (….et encore), la vie sera plus facile pour tout le monde. Plus facile et plus belle.
Une vie plus belle.
Chercher à faire le bien, le bien par le beau. La beauté est importante: elle peut contribuer au bonheur.
J’ai passé ma vie à améliorer la beauté….et la beauté m’a amélioré.
Je suis heureux….
Heureux de ce que j’ai pu apporter.
C’est ça le bonheur: l’apporter aux autres. »

Jacques Courtin
Janvier 2006





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire